Creajol et Le Dixième Art ont organisé il y a peu une animation basée sur le principe du Cadavre Exquis. Lors de l'annonce de cette animation, je savais que j'allais avoir un peu de temps à y consacrer et j'ai demandé si je pouvais participer.

Je ne suis pas graphiste, je n'étais pas certain d'avoir ma place dans l'animation mais je n'étais apparemment pas le seul dans ce cas. Et puis, si ça ne donnait rien, on pouvait toujours annuler ma participation, je n'y aurais pas vu d'inconvénient. Ma participation était aussi un prétexte pour moi à me lancer dans quelque chose qui n'est pas vraiment de mon domaine, même si je n'y suis pas complètement étranger.

J'ai donc reçu mon petit bout d'image à compléter. Par chance, ce petit bout d'image m'a fait visualiser immédiatement ce que je voulais mettre à la suite. Dans les grandes lignes du moins, car le dessin au final n'est pas tout à fait tel que je l'avais imaginé. Le temps et surtout mes capacités ont joué sur ce que je pouvais livrer dans le temps imparti.

Au final, trois posters ont été crées. Ils ont été publiés hier. L'un sur Creajol que je trouve vraiment bien, les transitions se passent bien, l'impression d'ensemble est bonne et le thème est là.

Deux autres sont sur Le Dixième Art. Là, c'est un peu plus compliqué, un premier poster est séparé en deux images avec un lien dans la description vers l'image en entier. Le dernier poster est caché dans un lien dans la description du poster précédent, ainsi que dans certains commentaires. J'ai mis personnellement du temps avoir de le trouver.

Mais j'y tenais un peu, vu que c'est sur ce dernier que se trouve ma contribution.

Je trouve le premier poster un peu moins bon que celui de Creajol : les transitions se font parfois moins bien, mais c'est le risque de l'exercice et l'impression d'ensemble est plus fouillis. Tout le passe de la main et du bras ressort du reste : je trouve ce passage plus soigné.

Apperçu du deuxième poster Cadavre Exquis Le Dixième Art

À droite, j'ai inclus un aperçu du poster auquel j'ai participé. Pour le voir en grand, allez sur le site Le Dixième Art. La partie que j'ai dessinée est le passage au niveau de la lanterne japonaise.

L'image que j'ai reçu pour la continuité était constituée des deux coulures rouges juste au dessus du grand œil et des cheveux au même niveau. Je ne savais pas qu'il s'agissait de larmes de sang ni qu'il s'agissait de cheveux. Il est amusant de voir que je suis reparti sur des cheveux.

Ma contribution est donc une allusion à la série de jeux vidéo Project Zero. On y trouve un personnage inspiré par les fantômes que l'on y trouve, une lanterne japonaise pour évoquer les décors dans lesquels on se déplace dans le jeu et le cercle magique de l'appareil photographique.

Les larmes se transforment en espèce d'éclairs rose chair. Je trouvais ça menaçant et contribuant à l'atmosphère. Cela peuplait aussi l'arrière qui contenait à la base dans mon esprit un bâtiment japonais, finalement abandonné par manque de temps et d'inspiration sur comment le placer correctement.

Au final, je trouve ma contribution correcte même si un peu brouillonne. Quelque chose de propre m'aurait demandé encore pas mal d'efforts. Mais je suis content car en faisant cet exercice, j'ai appris des choses.

Le poster, dans son ensemble, a un côté malsain qui me plait, au moins sur les deux tiers haut, même s'il y a quelque chose au niveau des couleurs qui me gêne. Mais bon, c'est toujours le risque avec l'exercice des Cadavres Exquis. C'est aussi ce qui est intéressant.