Cela faisait déjà un bon moment que l'idée me trottait dans la tête, et j'en avais même esquissé un début sur Gamedaba à travers une petite série d'articles. Expliquer un peu la technique derrière le vocabulaire employé autour des ordinateurs. Pour Gamedaba, cela était axé jeu vidéo, thème du site oblige. Mais je voulais trouver un autre axe que le jeu vidéo.

Ainsi est né Triceraprog, un site sous forme de blog où j'ai l'ambition d'expliquer la programmation et le fonctionnement des ordinateurs. Ce n'est certainement pas le premier site à faire ça, et cela ne sera pas le dernier. Je veux donner un éclairage sur les techniques de programmation à ma façon, et en utilisant l'histoire de l'informatique comme levier.

En effet, la sphère informatique moderne est vaste, complexe, très technique et s'est nettement spécialisée en différentes catégories et sous-catégories. Un peu comme les philosophes étaient scientifiques et inversement dans le passé plus lointain pour se dissocier dans une histoire plus récente.

En utilisant de vieilles machines et des problématiques anciennes, j'espère pouvoir faire comprendre différents concepts plus simplement. En amenant aussi une part d'histoire que j'ai vécue : comment abordait-on la programmation il y a plus de 30 ans.

J'ai mis longtemps avant d'écrire le premier article. J'ai fait d'abord différents essais sur différentes machines auxquelles j'ai accès pour trouver une formule qui me convenait. Du temps passé aussi sur l'identité visuelle du site. J'ai aussi des tests vidéo, mais qui me prennent beaucoup de temps à ajuster. Je n'ai pas encore trouvé un format qui me plaît.

Au final pour le site web, je suis parti sur l'utilisation d'un ordinateur de chez Philips, un VG5000. Il a d'intéressant pour moi d'être une machine que je n'ai pas connue dans le passé, contrairement à, par exemple, un CPC 6128. C'est aussi une machine assez peu connue mais bien documentée et assez simple pour être étudiée rapidement de fond en comble.

À présent, j'ai une liste de sujets très bien remplie et au rythme auquel je vais, de la matière pour quelques années. Si ça prend.